Adieu

Adieu
photo de Anya Bartels-Suerdmont

lundi 14 juillet 2014

Deutschland Überalles !

Quoi ? Aurais-tu préféré, lecteur-voyeur, un teuton exalté plutôt qu'un téton expulsé ? Argentin de surcroît ? Regarde comme l'Argentine fière baisse peut-être les bras après sa défaite mais rien d'autre. Après tout, quelle autre meilleure manière pour supporter que bien soutenir ce que l'on avance ? Si l'on tape "supportrices argentines" dans google on se rend compte que de jeunes exhibitionnistes du monde entier viennent faire part de leur beauté face caméra. C'est curieux, non, cet étalage ? Je voudrais bien identifier à quel besoin ça correspond... Car il ne s'agit pas d'un "Oups-accident" non, mais d'une offrande volontaire. Alors, trouver un mari footballeur ? Un rôle au cinéma ? Se la péter grave dans les foyers du monde entier ? D'une carence de neurones affichée ? D'un romantisme exacerbé ?  Non mais allo kôa...?

Une jeune supportrice de 22 ans fut elle, expulsée pour fellation de gradin ! Laissons-lui la parole :

« Il n’y a aucune honte à faire plaisir à son copain. Il était stressé avant la finale… Il y en a qui veulent des chips et du soda, mon mec voulait une fellation, je n’ai rien fait d’autres que de l’aider à passer un agréable moment. Mais il y a trois choses qui me gênent : d’abord, de laisser mon mari seul avec mes amies que je sais très voraces… Ensuite, j’avais la tête dans le guidon, donc j’ai manqué Shakira : j’adore Shakira !! Enfin, je ne pense pas avoir été repérée par les réalisateurs de télévision : c’est dommage, j’aurais bien voulu me voir sur grand écran ! » 

Vous savez quoi, les filles, petites pétasses du monde entier ? Les hommes intéressants qui gravitent autour de moi n'aiment pas ces comportements... Oh bien sûr, au cours de leur vie, il a pu éventuellement leur arriver de consommer une bimbo qui vous ressemblait... mais si je regarde leur femme, aucune ne vous ressemble ou aurait eu un tel comportement. Au moment du choix vous ne serez pas l'élue (poil au cul, bien évidemment...) Nooon je ne vous fais pas la morale, non, moi le premier comme tous les hommes intéressants que je connais, si on est dans le secteur, on regarde, hein, on profite et on remercie si vous nous montrez... c'est vrai que ça met de bonne humeur... mais je ne voudrais pas d'une amoureuse qui ne garde pas ses trésors pour moi - ce que je suis ringard... et même pas footballeur en plus... - pas tellement parce que je ne supporterais pas que d'autres les voient, mais surtout parce que pour faire ça, il lui faudrait un psychisme qui n'entrerait pas dans ma définition de la féminité. Pour moi, la féminité telle que je l'imagine, est un mélange rare d'intelligence, de subtilité, d'élégance, de distinction, de fantaisie, de gaieté, de sensibilité, de conscience et de mémoire. Autant de filtre qui empêchent ce genre de ''mise à vue''.

Mais vous étiez venu lire un compte-rendu de match ? Le voici : les Argentins ont bien joué mais à la fin l'Allemagne a gagné. Mais vous l'aviez vu, non ?  A la fin du match, en attendant les préparatifs de la cérémonie, les Allemands gisaient au sol où leurs compagnes dans un mixte de tenue sportive et de maquillage ultra-sophistiqué, les calinaient mollement tandis que les argentins, debouts, mutiques et esseulés, attendaient que ça se passe. Leurs supportrices avaient tout remballé. Plus de seins pour exciter les attaquants, plus grave encore, pas de mots, de jugeote ou d'affection  pour les consoler. C'est pour ça qu'on ne vous épouse pas... car, dans la vie, ce n'est pas comme au foot, l'important n'est pas le but quel que soit le chemin.

2 commentaires:

Anonyme a dit…

OUAIS...! Moi non plus, je ne veux pas des chips et du soda... !!!

Marc Delon a dit…

+ 1 ;-)