Onda cero elche

Onda cero elche
Un Osborne de Guernica

mercredi 28 octobre 2015

Faut-il être con pour être torero ?

C'est une angoissante question que j'avais posée dans je ne sais plus quelle nouvelle... 
Moi, je pense que pour le moins, il faut être irrationnel (tendance fataliste) romantique (tendance sacrificielle) courageux (tendance généreux) flamenco ( tendance philosophique)...
L'Education Nationale espagnole semble en tout cas avoir répondu, qui crée une sorte de "Bac Pro Torero", banderillero en fait, pour les élèves en grande difficulté scolaire. C'est Maja Lola qui nous signale cet article que vous pourrez lire ici :

vendredi 23 octobre 2015

Irrationnal Man



Etre intelligent, cultivé, capable d’interpréter la pensée des grands philosophes ne suffit pas. Encore faut-il que tout cela soit servi par un esprit rationnel. Décréter par exemple que tuer quelqu’un, tuer utile,  redonnerait un sens à sa vie, n’est pas rationnel. Pourtant, c’est ce qu’entreprend joaquin Phoenix remarquable dans son rôle de prof de philo désabusé et impuissant, jusqu’à ce que cette ‘’mission’’ lui redonne vie. Il devra gérer les deux liaisons entamées avec chacune son lot de surprises, de la prof libérée en quête d’une autre vie – emmène moi en Espagne – à l'étudiante fascinée par la vulnérabilité de ce vieux briscard.
La comédie tourne alors au thriller poursuivant la même fascination pour le détail qui change tout, de ‘’Crimes et délits’’ ou ‘’Match Point’’ avec moins de force puisque ceux-ci nous avaient déjà défloré le principe. Dommage que les dialogues trop précis et détaillés nous expliquent tout ce qu’il aurait été plaisant de pressentir confusément, enlevant à l’histoire un peu de son suspens.
Mais ça c’est parce qu’on est un gros sévère de blasé… car s’il y a un type talentueux qui sort un bon film chaque année c’est bien woody. Ouais, un type qu’on a envie d’appeler par son prénom tant on l’accompagne avec plaisir depuis longtemps. Sans doute faudra-t-il attendre qu’il ne soit plus là pour savoir qu’il aurait manqué au cinéma. A voir en VO comme il se doit dans un vrai cinéma, pas dans un multiplexe de beaufs se goinfrant de pop-corn, quoique la population très "enseignant de gauche" fut presque aussi caricaturale... Pas taper, c'est pas ma faute si je suis observateur...

vendredi 16 octobre 2015

Fijeza, codicia, motor, repeticion, nobleza, transmision...

C'est si rare de nos jours, de voir toutes ces qualités énoncées en titre, réunies en une même bête, alors profitons de ce plaisir :


Attention, ici bétail de race

samedi 3 octobre 2015

Qui a peint le toro et le torero ?







Fresque exécutée par des enfants de l'école : avant...et après
Pourquoi est-ce que je me préoccupe de ça ?

Parce que si l'on en croit le Droit, son auteur peut attaquer le CRAC et l'Education Nationale. Cherchons, diffusons, et qu'on rigole un peu. A buzz, buzz et demi...

A lire ici

vendredi 2 octobre 2015

Meyer : y'a pas meilleur ?

Alors là, par contre, je ne suis pas amoureux du tout. De rien. Ni du verbiage contextuel, ni du parti pris artistico- chai-pô-quoi mais bon, y'a des toros, donc je soumets...!

Beurk

Coup de coeur pour Evgenia Arbugaeva

Non seulement Evgenia manie son Leica avec talent mais elle est courageuse aussi : il doit faire froid, partout où elle photographie. Si ça se trouve, elle est belle aussi... mais ça, on n'en sait rien car Evgenia est humble et n'affiche pas son image... bon bref, je suis amoureux... de ses séries en tout cas, et comme vous êtes de petits chanceux, vous allez pouvoir les voir aussi, là :

EVGENIA ARBUGAEVA