Adieu

Adieu
photo de Anya Bartels-Suerdmont

samedi 27 juillet 2013

Sud-Est ? Sud-Ouest ? Les deux ?

Mettons, vous êtes un retraité aisé de la boulange industrielle et soudain fuse la question : mais que vais-je faire de tout ce temps libre ? Et comme les croissants déjà, avaient des cornes, s'impose soudain l'audacieuse association d'idée : et si je rachetais la ganaderia du Curé de Valverde ? Histoire d'avoir des problèmes insolubles pour tromper l'ennui... Tope-là mon gars, etc... d'où la corrida du jour à Beaucaire. Les tios de Jean-Luc Couturier sont imposants mais qu'auront-ils dans le ventre ? Vous le saurez... en y allant ! Voire en me lisant après coup si la torpeur calorifique ne m'a pas découragé de vous l'écrire.



Autre affiche prometteuse en terme de combat, celle de dimanche à Orthez. Les Raso de Portillo ne sont pas vraiment connus pour leur urbaine civilité. En principe c'est du cruel, du sauvage, vous le vérifierez... en y allant ! Voire en lisant quelqu'un d'autre car je reviens du coin et n'envisage pas de refaire le trajet tout de suite... d'autant que je serais ce soir dans une autre arène, petite mais géniale, joliment bordée de platane, celle d'Aigues-Vives pour son annuel festival du court-métrage, une très sympathique et créative manifestation comme on les aime : apéro-tapas, restauration, projection, entracte musical, projection, balleti ! Esquimaux et Mosquitos compris. Les trophées étant décernés par la foule à l'applaudimètre. Pourvu que ce soir, ils aient une pensée pour la sympathique Bernadette Lafont partie trop tôt.
 

Aucun commentaire: