Adieu

Adieu
photo de Anya Bartels-Suerdmont

lundi 9 novembre 2015

''A Vif'' de John Wells



Curieusement traduit par le titre d'un autre film avec Jodie Foster et en une phrase aussi haletante qu’un coup de feu en cuisine, si Bradley Cooper vous fait craquer, si la gastronomie vous intéresse et que le guide Michelin est une de vos Bibles, sans doute aurez-vous intérêt à vous caler dans le fauteuil d’une salle obscure spécialiste du Pop-Corn et autres saloperies emballées vous dirigeant tout droit vers le diabète pour vous délecter de l’ambiance de ce ‘’film de guerre’’ entre mercenaires de brigade, qui signe le scénario éculé mais efficace du retour de l’enfant prodige, le retour du surdoué des fourneaux, génie psychotique et perfectionniste qui jusqu’à l’épuisement ne délèguera jamais, allant  recta à l’implosion avant que la douceur d’un psy ne le remette dans le chemin de la résilience pour enfin atteindre la sérénité conduisant finalement à reléguer à sa juste place, l’accessoire, ce vers quoi tendait tout le film, l’obsession de l’acquisition de la troisième étoile. Rototo.

Aucun commentaire: