Adieu

Adieu
photo de Anya Bartels-Suerdmont

jeudi 15 janvier 2015

La Pensée du jour

 
En France, on laisse en repos ceux qui mettent le feu, et on persécute ceux qui sonnent le tocsin.

Chamfort

2 commentaires:

el Chulo a dit…

Sauf quand ce sont les mêmes!

gina a dit…

Exact.
Ceux qui sonnent créent du désordre parmi les gens-autruches dont nous faisons souvent partie au nom de la tranquillité, de la négligence, de la procrastination.