lundi 19 novembre 2012

The Parti



L'Union pour la Magouille Présidentielle a voté réalisant un rare exploit : les deux candidats ont gagné ! Tel que. Fillon l'emporte avec 50% des voix devançant son rival de 224 voix. Si. Mais là où ça se corse comme dirait Valls, c'est que Copé l'emporte aussi. Si. Avec également 50% des voix et 1058 voix d'avance. Imparable. C'était bien la peine de se moquer de martine et de Ségolène... Et dire que c'était la seule élection que l'UMP ne pouvait pas perdre ! Un troisième gagant aussi peut-être : Sarkozy !
Quant à Pécresse, soit elle a des boules de Geisha télécommandées par Fillon depuis sa poche, soit le type derrière lui flatte la croupe en loucedé mais bon, y'a quelque chose...  

9 commentaires:

Anonyme a dit…

On s'amuse plus que face à son poste de télé.
Gina

el Chulo a dit…

Elle boit ses paroles, la Valérie, tout en gourmandant de sa bouche expressive.

Marc Delon a dit…

je pense qu'ayant conscience de la sinistrose du faciès de Fillon, elle propose la compensation télégénique pour offrir l'enthousiasme qui sied à un espoir de victoire.... sont malines les femmes...

Pedroplan a dit…

Cela prouve quel'UMP est capable de nous faire rire. En plus,c'est un sacré scoop que vous tenez là, Marc, parce que le type derrière, c'est monsieur Alliot-Marie, ce me semble : ça va pas arranger la réconciliation générale, ça.

Marc Delon a dit…

Dorénavant quand on clique sur cette video cela nous dit que "l'intégration est désactivée sur demande"
Mais sur demande de qui ????? C'est ça qu'on aimerait savoir !

Anonyme a dit…

De plus en plus chatouilleux, ces gens . Google reçoit de plus en plus d'intructions pour censurer. C'est notre nouveau régime, museler internet.

ludo a dit…

Muselier Internet, Muselier.

Anonyme a dit…

C'est l'intégration dans le blog qui est désactivée .... il suffit de sélectionner "visionner sur YouTube" pour avoir accès à la vidéo.
Pas vraiment une censure donc, mais une invitation à déambuler via YouTube

Le scorpion sous le clapas

Anonyme a dit…

Je crois que l'anonyme a raison. J'ai plusieurs e-mails pas tendres pour nos Grands mais souvent vrais et marrants, qui n'ont pu être transférés.De toute façon on a toujours eu les chiens qui aboient, la caravane qui passe.
Gina