Adieu

Adieu
photo de Anya Bartels-Suerdmont

jeudi 8 mars 2012

Journée de la femme...





icône du pays des indignés...

15 commentaires:

Marc Delon a dit…

mais Maja Lola qui me commente en privé : c'est parce que c'est de très mauvais goût que je j'ai passé ce dessin !
Il ne me fait pas rire, il est trop... tout ! Il témoigne d'une production humaine cynique et dérangeante et le fait que je publie n'indique pas forcément que je cautionne ou trouve ça génial ! Allez-y les gens, n'ayez pas peur, dites tout le dégoût que vous inspire une telle pensée ! sinon on va croire que vous vous marrez vulgairement ! (Surtout Maja Lola)

Anonyme a dit…

Ben y a rien à dire Marc !
Des I connes comme ça on en rencontre plein sur le web.
JLB

Marc Delon a dit…

Bientôt vous allez me faire le coup des caricatures de Mahomet !

ludo a dit…

elle aurait pas les genoux un peu cagneux ta gagneuse ?

ludo

ludo a dit…

ce serait pas plutôt khadija ? ou alors Mr Mahomet a subi une opération dont je ne fus point mis au courant.

ludo

Anonyme a dit…

Fantasme masculin par excellence, la femme désirée, réduite à sa paire de seins., car « pour l’amour, on ne demande pas… » comme l’a chanté le Sétois.

Je vois aussi, à travers le dessin, le pauvre homme malade de ses désirs ou pire, celui qui, trop attaché à sa mère n’a pu aimer aucune autre femme ; ou alors le complexé, jaloux, qui voudrait tant nier l’intelligence des femmes pour se hisser au-dessus de sa petitesse ou pour les dominer.
Les exemples encombrent les familles et la société planétaire.
Gina

Anonyme a dit…

- Comment aurait-on figuré El Hombre perfecto?
- Quatre lobes cervicaux par-dessus...

el Chulo a dit…

oui les jambes sont en trop. une femme se résume aux nichons et au vagin!

Marc Delon a dit…

Aaaah quand même... le petit aéropage de ce blog se décoince petit à petit... quel provocateur ce chulo... moi je dirais qu'une femme se résume à la nature mystérieuse de l'absence avec laquelle on se dépatouille quand elle s'en va... ce qui me fait regagner deux, trois points auprès de Maja Lola après en avoir perdu un monton à cause de la publication d'une caricature créée par les MACHOS DE SON PAYS !!!

Marc Delon a dit…

Et les super belles photographies de Courti alors ? Rien à en dire ? Que peina !

Marc Delon a dit…

Euh... perfide JLB, tu n'aurais pas voulu insinuer par hasard que Maja Lola est une e-conne ? Parce que là tu te serais auto-proclamé "dessinateur en chef" !

Anonyme a dit…

Espèce de fouteur de merde de la madre que lo pario, dans quel recoin de ton bocal tordu qui te sert de boîte cranienne
insinues-tu que j'ai perfidé que Maja Lola est une e-conne ?
Tu m'as nommé calembouriste du Roy, alors je calemboure.
Courti ? Je n'entends rien à la photo. Les noirs de Courti ? Parle moi plutôt des noirs d'Odilon Redon, de Soulages ou de Zupnor...
JLB

Marc Delon a dit…

je savais que tu l'adorais Maja Lola... ou alors l'inconscient parle à l'insu de ta logorrhée ?
Lundi à 19H pour la massage général relaxant. Quand je dis général j'exagère mais c'est le terme. Et laisse le souvenir de ma mère tranquille.

Anonyme a dit…

La massage général ?
Je connaisais le général Massu... mais pas très relaxant. Heu...y a pas Pine au chais dans ton catalogue ?
Est-ce qu'il y aura, lundi à 19h, la belle eurasienne qui apparaît dans la galerie de portraits de Courti ?
Et ta "icône des indignés" elle a droit à la CMU quand tu la soignes ?
Ou alors tu lui fais demi-tarif !
Allez, je vais faire mes valoches.
JLB
PS : Chulo a raison mais il aurait pu pousser la provoc jusqu'à lui couper les jambes. Parce qu'elles servent à quoi les jambes ? A aller faire les magasins et claquer le pognon du ménage ! Avec l'icône, plus de trottoir et plus de lèche-vitrine.

Anonyme a dit…

Sans jambes, déjà qu'elle est insaisissable !

Gina