Adieu

Adieu
photo de Anya Bartels-Suerdmont

samedi 26 janvier 2013

Info : Dossier Charlie-Hebdo sur la corrida

<< Dans ma famille, on adore enculer les chèvres. Aussi loin que je me souvienne, je revois mon grand-père dans le jardin le dimanche en train de gamahucher Marie-Françoise. La brave biquette essayait bien de se soustraire aux assauts de papy, mais le vieux faisait bien son quintal et ma grand-mère maintenait fermement Marie-Françoise par les cornes.>>

La suite ici :

6 commentaires:

Marc Delon a dit…

si quelqu'un avait une sorte d'étymologie pour "gamahucher"... ?

Anonyme a dit…

C'est l'imprécision du mot qui laisse tous les droits à l'imagination !

Gina

Anonyme a dit…

Ca y est, j'ai trouvé : terme érotique et littéraire d'origine obscure...Finalement "gamahucher" signifie : faire des caresses buccales aux parties génitales.(Le Robert, dictionnaire historique de la langue française).
Gina

Marc Delon a dit…

Non mais Gina ça va pas, nooon ???? M'enfin !!!! c'est un blog bien élevé ici...!!!!
Et tous ces lecteurs qui pensaient que vous n'étiez qu'une petite fleur bleue poétique et ingénue, alors ???? MDR !!! LOL +++
Vous êtes allée faire un tour au salon de la Biogamahuchie ce week-end ou quoi ?
Il s'agit bien en effet de "langue Française" pour Robert !

Pedroplan a dit…

Hypothèse : cela pourrait dériver de Vasco de Gama, navigateur portugais comme l'on sait, et qui aurait importé cette pratique de ses voyages. Le tout combiné avec le verbe "hucher" qui comme chacun sait signifie dans un obscur dialecte helvète "pousser de longs cris", résultat logique de l'action en cours lorsqu'elle est convenablement effectuée. Le seul mystère est celui-ci : que foutait un marin portugais à brouter une beauté locale sur les rivages suisses ?

Anonyme a dit…

il était peut-être déboussolé ?
Ainsi parlait Gama-thoustra