Adieu

Adieu
photo de Anya Bartels-Suerdmont

jeudi 2 mai 2013

PH : tatataaaaaaannnn....

Communiqué officiel livré tel que :



Chers auteurs ayant participé au prix Hemingway 2013,


Voici le mail tant attendu – et sans doute redouté… – qui met fin à votre légitime impatience.

Nous avons découvert vos textes aux univers littéraires variés avec beaucoup de plaisir et de curiosité.

Certains ont été très fortement plébiscités, d’autres ont été défendus pour leur originalité, la richesse et la variété de leur écriture, la sensibilité qui s’en dégageait ou l’univers qu’ils se proposaient de mettre en lumière.

Avec le bel engouement suscité – le nombre de participants étant de 164 cette année – et la réception de textes venus du monde entier (10 pays) répartis en 87 nouvelles en espagnol, 76 en français et 1 en anglais, nous avons mis en place un comité de présélection constitué d’une vingtaine de grands lecteurs, tous passionnés de littérature, aficionados pour certains et personnes bilingues connaissant les cultures rattachées à chaque contrée, vocabulaires et tournures spécifiques.

Comme chaque année depuis 9 ans, cette sélection a été longue et difficile. Une lecture attentive et posée de chaque nouvelle reçue nous a permis de faire des choix parfois compliqués, toujours délicats, mais nécessaires.

Voici la liste des 19 nouvelles finalistes du neuvième prix Hemingway :


- El niño y la arena
- La última Tragedia Pagana de Occidente
- Indulgence
- Callejón
- Aquella trágica soledad
- Una semana de julio
- Sin Rastro de Anselmo
- La terre est bleue
- Cuban missile crisis
- Fiesta, como la de Hemingway. O casi…
- La cruz
- Mille femmes
- El traje de Luces
- La causa de José Tomás
- Les ciels gris du ciel de Russie
- L’éro-toro-mane
- El silencio
- Le minolta
- Sol y Moscas


Si la popularité du prix Hemingway grandit auprès du public et des auteurs, c’est à vous tous qui participez que nous le devons. À ce stade de la compétition, Les Avocats du Diable, organisateurs du prix Hemingway depuis sa création, tiennent donc à remercier et à féliciter chaleureusement chaque auteur pour sa contribution littéraire.

Le jury délibérera à huis clos le vendredi 17 mai à l’heure du déjeuner.

Nous espérons vous retrouver lors de la Feria de Pentecôte à Nîmes, notamment le samedi 18 mai juste après la corrida de l’après-midi pour la remise du prix Hemingway sur le sable des arènes.

Les nouvelles finalistes seront lues dans les chiqueros des arènes le samedi 11 mai à partir de 20h00, dans les amphis des arènes le samedi 18 mai et le dimanche 19 mai entre 10 h 15 et 11h.
Quant à la nouvelle lauréate, elle sera lue le lundi 20 mai à 14h00 dans les jardins de l’Hôtel Imperator à Nîmes. Vous trouverez en document attaché le programme complet de l’édition 2013.

8 commentaires:

Marc Delon a dit…

Un bon tuyau pour auteurs déçus :

en ce moment chez www.bernard.fr, si on achète pour 49euros ht de Kleenex, sopalin, papier-tut, enfin des doubles ouates absorbantes, quoi, ils offrent une tablette 7 pouces avec sudokus intégrés...
A saisir...

el Chulo a dit…

cest l'éro-toro-mane?

Anonyme a dit…

Indulgence ou Mille femmes ??

Victorina

Pedroplan a dit…

Félicitations, Marc. Vous l'aurez un jour, vous l'aurez !

Anonyme a dit…

Le Minolta ?

Le scorpion sous le clapas

Anonyme a dit…

Bon alors l'ami, tu es finalistes ou pas?
Moi pas... à moi le bon rosé du Pablo, sans stress...

Fabien P

Marc Delon a dit…

Viens avec un camelback gorgé de rosé des coteaux d'Aix à piper en douce, l'air de rien, c'est plus sûr...

Anonyme a dit…

Oh ! c'est pas fini de geindre ?
Les éditions "Atlantica" te tressent des lauriers dans leur pub à Saint-Sever et toi tu malaxes ta vésicule biliaire à Vauvert. Au lieu de lorgner Hémingouaille de l'autre côté de l'Atlantique, viens donc voir les poulets des Landes avec Atlantica !
Ah ! mais c'est vrai, tu repeins la maison ! Bon, au moins, chez Pablo Romero, tu pourras chanter Brel : "Et ton coeur et mon coeur sont repeints au vin balnc".
JLB