Adieu

Adieu
photo de Anya Bartels-Suerdmont

mercredi 18 mai 2016

La 2è Pensée du Jour


Les toros sont sortis faibles parce que l'hiver a été pluvieux en andalousie
Simon Casas

3 commentaires:

Pedroplan a dit…

Conséquence logique : pourrait suspendre les corridas de Nîmes en cas d'intempéries en bordure du Guadalquivir.

Pedroplan a dit…

Et le vent en Extremadura ?

Marc Delon a dit…

Sans compter les "vacheriou" de fin mars début avril bien connues sur Nîmes qui envoient de mauvaises ondes