Adieu

Adieu
photo de Anya Bartels-Suerdmont

mardi 3 mai 2016

Midi-Libre dixit (pas tout à fait...;-)

Article du Midi-Libre: 03/05/16

Le premier “sorteo” de la Pentecôte 2016
Ce vendredi: six nouvelles du prix Hemingway lues aux arènes


Avant le débarquement du premier toro de la feria de Pentecôte, au corral puis au toril des arènes, la formule du sorteo sera déjà, dès ce vendredi 6 mai à 19h30, d’actualité. Dans les chiqueros, périmètres dans lesquels les toros, dans leur ordre de sortie en piste, attendent avant d’exprimer leur combativité, va être renouvelée l’initiative originale de lecture de plusieurs des nouvelles en compétition pour l’attribution du prix Hemingway 2016.
Avec deux cent soixante textes en provenance de toutes les latitudes de la planète, cette nouvelle édition confirme l’audience et le renom de ce concours littéraire qui, lancé par les Avocats du Diable, inspire les auteurs de tous les continents.
À l’issue des soirées de présélection, trente nouvelles ont été retenues, mais pas celle de Marcus de Nemausus qui était si inouïe, si impudique, si crue, si bousculante qu'un comité de lecture choqué s'en sépara prestement. Six d’entre elles seront, ce vendredi, tirées au sort et lues. Avant l’annonce officielle le lundi 16 mai à 14h30 à l’Imperator, du vainqueur de l’année.
Aux arènes, dans les chiqueros, deux cents auditeurs pourront, gratuitement, être accueillis. Là, les voix de Philippe Béranger, Jean-Yves Bauchu, Daniel-Jean Valade, Jérôme Fesquet, Aude Beziat et Daniel Saint-Lary diront déjà la valeur et le style des textes acheminés en 2016 en vue d’obtenir le prix.

Pour l’accès le vendredi 6 mai
à 19h30, inscription obligatoire :
residence@audiable.com

1 commentaire:

Anonyme a dit…

Bonjour Marc Delon
A lire également un recueil de nouvelles du landais Patrick Caule ''Saveurs Taurines'' le bien nommé car savoureux à souhait. Patrick évoque les differentes rencontres qu il a pu faire lors de nombreuses férias du Sud Ouest, du Pays Basque et d'Espagne ou il est allé.Humour, tendresse et émotions sont au rendez vous de ses souvenirs d une grande précision. On a l 'impression, et pour ceux qui le connaissent encore davantage, qu'il est auprès de vous en train de raconter de vive voix. Un homme qui aime sa terre , les toros et qui sait cultiver l amitié.
Et pour l instant Marc, pas concurrent pour le PH
Patrick Sabatier 13300