mardi 2 décembre 2008

La Pensée du Jour :

Que terrible de vivir una vida de fidelitad !
Compay Segundo

6 commentaires:

bruno a dit…

Marco,
Suis pas ok avec feu Compay Segundo,je crois qu'il faut etre curieux ,opportuniste voir in fidèle à certains moments de la vie pour apprecier infine ,la fidelite .

Anonyme a dit…

C’est peut-être difficile la fidélité pour l’homme s’il a le gêne vagabond, et peu de satisfaction chez lui.
Pourtant, le charme de la nouveauté est bref ;il faut du temps, de l’énergie à perdre pour le plaisir de multiplier les expériences, constamment partir en chasse, s’habituer à d’autres, se quitter, s’abandonner ou s’attacher et souffrir.
Les habitudes ont du bon pour échapper à la solitude si elles assurent – je suis prudente- sexe, donc tendresse, estime bref ce qu’on peut appeler amour..
Gina

Marc Delon a dit…

Tu es d'accord bruno tu es d'accord... il ne dit pas que c'est "super terrible" ;-) de vivre une vie de fidélité, il dit que c'est terrible ! ;-(

Xavier KLEIN a dit…

non

Anonyme a dit…

Quelle fidélité définissait ainsi Compay ? La fidélité à l'être aimé, idéologique ? La fidélité envers l'être aimé peut être formidable, car elle force à imaginer toujours plus pour ne pas sombrer dans la routine. La fidélité idéologique peut être parfois dangereuse, car l'on s'interdit d'éventuelles évolutions de la pensée à mesure que sa vie avance et donc l'expérience, le vécu, et peut s'orienter vers le dogme.
Lionel

Marc Delon a dit…

j'essaierai de retrouver la chanson où apparait ce refrain