Adieu

Adieu
photo de Anya Bartels-Suerdmont

vendredi 18 mars 2016

Pose à la Con 5

Bon... voyons... Quelle idée peut bien présider à la conception de cette photographie ?

Si y'a des mecs qui peinent à trouver des modèles, d'autres semblent avoir l'embarras du choix, alors ils les amoncellent histoire de créer des méli-mélos d'anthologie ou le sens graphique le dispute au sens esthétique et dont la sémiotique nous échappe à nous pauvres regardants dubitatifs...  

je propose :

''Mesclade d'estouffagary''

je fais ce que je veux, ok ? Je crois que ''mesclade'' c'est du Sud-Ouest et ''estouffagary'' se dit dans le Var d'un plat trop nourrissant. Un gary étant un type, un gars


11 commentaires:

el Chulo a dit…

putain, que c'est laid!

Marc Delon a dit…

si bien que ça confine au sublime !

Anonyme a dit…

Delon salaud ! Dire qu'avant le porte-jarretelles était un accessoire qui me faisait fantasmer... mais ça c'était avant...

Pedroplan a dit…

C'est vrai que la laideur à force... Bref,comme dit Brassens, il y a des choses qui ne se commandent pas. Mais bon. Plus que cinq alors avant de savoir si on est toujours capables de bander...

Pedroplan a dit…

Mais que fait ce pauvre Macron dans cette partouse ??

Anonyme a dit…

Quel beau couple, Marion-Macron !

Marc Delon a dit…

Naaaann... se disputeraient tout le temps... un réformateur libéral étiqueté de gauche qui ose dire que l'entrepreneur a une vie plus périlleuse que le salarié - Ô évidence incorrecte dans ce pays de planqués - avec une passionaria révolutionnaire, c'est mort d'avance...

Marc Delon a dit…

Maintenant... l'amour parfois... rapproche les extrêmes...

Marc Delon a dit…

Maintenant... l'amour parfois... rapproche les extrêmes...

Anonyme a dit…

Titre :

''petit essai de pyramide pamplonaise écroulée''

Pedroplan a dit…

Ou bien Tourniquet javanais sous mistral force 10