Une remarquable abduction-rotation externe bilatérale de Chancellière

Une remarquable abduction-rotation externe bilatérale de Chancellière
Exhibition d'Angela

dimanche 8 janvier 2012

El Piton Contrario

Ou comment un ministre un peu précieux se fourvoie par excès de cabotinage, démagogie oblige, pressé de faire la démonstration qu'une vache était plus intelligente que lui pourvu que l'on sache qu'il s'était mis devant le "piton contrario"...

17 commentaires:

Maja Lola a dit…

Question cabotinage, rien à dire. Mais qu'allait-il faire en tirant le manteau à lui devant une vache importante en tonnage et antipathique qui a fini par le piétiner avec ses petits sabots rageurs .... Ouh ! La vilaine ...

el Chulo a dit…

mouais, en bas, même les naines paraissent géantes. pour le reste, prestation comme les politiques en font 100 par an, pour faire plaisir en racontant des conneries.

Anonyme a dit…

Dieu merci, le ridicule, lui, ne tue pas. Sinon pour Vauzelle il aurait été bien plus dangereux que cette pauvre vache.

el Chulo a dit…

oui anonyme. ceci dit, bien d'autres, d'obédiences plus respirables pour vous, ont dit des conneries bien plus énormes.
il s'agit ici du syndrome du tentadero et du couillon moyen qui pense que parce qu'il s'est fait poursuivre par une vache, il a percé tous les secrets de la tauromachie.
explmité, surexploité paqr les marcahands de viande taurine.
pauvres de nous, en général!quand on pense à ce que fut la corrida et ce qu'elle EST, en dehors des conneries juliesques actuelles!

Anonyme a dit…

Je crois qu'en réalité, ça ne s'est pas passé tout à fait comme le raconte le Maestro Vauzelle.
En réalité, il était en train de traire une vache à lait de contribuable d'encaste PACA lorsque, ayant pincé une tétine (ce que l'on appelle " a trayon contrario") l'animal a vu rouge et a piétiné l'infortuné. De ses petits sabots rageurs.
Adieu Veau-zelle, vache (à lait), cochon (de contribuable), poulet (plumé).
Sic transit gloria mundillo.
JLB

Anonyme a dit…

la beauté d'une liane au milieu des herbes folles...

Non, je ne parle pas de Vauzelle...

Anonyme a dit…

belle plante piquée sur le net... j'en ferais bien un rempotage, oups, pardon, une transplantation, oups... une bouture... enfin je veux bien l'arroser quoi... oups, merde... cueillir ses fruits...rhâââ^... on ne peut rien en dire en fait.... sans passer pour un jardinier laboureur...

Anonyme a dit…

Le jardinier anonyme qui s'embourbe et qui veut la bourrer...
J'ai des doutes sur la traçabilité de la créature. Trouvez pas qu'il manque quelque chose ?
JLB

Maja Lola a dit…

Ca devient le calendrier du camionneur par ici ...
Accroche carrément le calendrier PIRELLI : une pensée par jour, une pin-up par jour. Et pourquoi pas un collecteur PANINI ?
JLB, aidez-moi ... que lui manque-t-il ? Je brûle de savoir .... pour ma culture personnelle.

Pedroplan a dit…

La touffe de noir Jésus chère à la maja ? Mais ça ne se porte plus de nos jours si j'ai bien tout compris...

el Chulo a dit…

un peu grassouillette, bimbo et pip ée si j'ose dire!
le noir jesus se porte façon lolita pré pubère dirait'on!

Anonyme a dit…

Bien vu Pedroplan ! Et bien dit !
Comme si on était pas suffisamment envahis par les produits asiatiques... Commencent à nous raser ceux là ! Vive le riz de Camargue et les arlésiennes touffues de Lucien Clergue !
Voilà, Maja Lola, grâce à Pedroplan, vous ne brûlez plus et votre culture s'est enrichie.
JLB

Maja Lola a dit…

Bonjour Pedroplan ... le cadrage est donc imparfait. Cependant celle de la maja de Goya est bien timide et diaphane par rapport à la naissance du monde de Courbet ...
Pour ce qui est à la mode, Marc doit pouvoir nous renseigner (sous secret professionnel, of course)

Marc Delon a dit…

je ne peux pas renseigner, mes patientes ont 85 ans et je n'ai pas voulu me former en rééducation périnéale pour conserver à la femme tout son mystère. Je regrette de n'en avoir pas fait autant pour la tauromachie, afin de conserver plus de magie...

Maja Lola a dit…

Pour conserver à la femme tout son mystère ... délicat, Marcos.
Je repars dans mes petits souliers, sur la pointe des pieds ... honteuse de ma grivoiserie mal placée.

Marc Delon a dit…

j'ai quand même appris tout récemment qu'il se trouvait de jolies origines du monde toutes sucrées, épilées qu'elles seraient au caramel...
(appel aux gourmands : épargnez-nous le "slurp" qui vous tentait...)

je trouve les commentateurs de ce blog talentueux parce qu'en arriver là à partir de Vauzelle, c'était pas gagné.

Pedroplan a dit…

Vous y êtes pour beaucoup, Marc, dans nos assauts de talent. Ce n'est tout de même pas Vauzelle que nous avons vu émerger des bambous !