jeudi 1 janvier 2009

CHEFCHAOUEN LA BLEUE


Après Tanger-la-blanche par laquelle on avait abordé le Maroc et bien avant de remonter par Marrakech-la-rouge, je me suis arrêté à Chefchaouen-la-bleue. Elle trône à six cent mètres d'altitude, entourée par les sommets de la chaîne du Rif qui lui ont donné son nom par ce mot berbère dont j'appris par la suite qu'il signifiait "cornes"... C'est une ville sainte qui compte de nombreux mosquées et mausolées. Des Arabes chassés d'Espagne s'y installèrent et l'interdirent aux Chrétiens sous peine de mort. L'explorateur Charles de Foucaud brava l'interdit en 1883. En 1920 les Espagnols s'emparèrent de la ville et ne la rendirent qu'après l'indépendance du Maroc en 1956. Voila pour l'Histoire... L'anecdote c'est que parti m'y promener une heure, je m'y suis perdu une après-midi entière, comme aspiré par le dédale des ruelles ce qui était je crois la meilleure façon d'en découvrir les secrets. Perdu, car malgré le plan, je n'y ai vu que du bleu... Je vous adresse donc ce camaïeu de bleus à la bonne saison, celle où il faut lutter contre la grisaille de l'hiver. On clique éventuellement sur les photos.












































5 commentaires:

bruno a dit…

une conjugaison,j'adore !!!!!!

lila a dit…

je suis tombée par hasard sur ce blog , et je découvre des photos de ma ville . enfin, la ville de mes parents . ça fait chaud au coeur. Vous avez pris de belles photos . je les ai envoyé à ma famille. Incroyable , pas par internet mais via la poste .

Marc Delon a dit…

Merci Lila, un beau souvenir que cette balade, j'y retournerai volontiers. J'en ai d'autres : si vous voulez me faire passer votre email, je vous les envoie....

lila a dit…

je n'ai pas d'adresse e-mail, désolé. j'étais dans une salle"jeux en réseaux", je m'ennuyai alors je suis partie visiter des sites. merçi encore de ta générosité. Je suis heureuse que est aimé ton voyage à travers le maroc. J'aime mon pays, mes racines ses rituels leurs habitants, ma communauté mais pour l'instant je suis en france pour mes études de commerce internationale. j'ai trés peu de moyens dont le fait de ne pouvoir me payer un ordinateur . Gràce à toi , et tes belles photos j'ai de beaux souvenirs. Merçi , marc .

Marc Delon a dit…

De rien Lila, ce n'est vraiment pas grand-chose. Moi aussi j'aime ton pays pour son hospitalité, la variété des paysages, ses grands espaces, ses couleurs, sa cuisine, les rires et le regard sombre des femmes. Repasse quand tu veux.
j'espère que tu n'es pas trop au nord de la France ? Brrrr... remarque, au Maroc aussi il gèle parfois !