vendredi 9 janvier 2009

Il neige...

Il neige... Non, je dis ça comme ça, au cas où vous n'auriez pas vu la télévision, ni écouté la radio ou lu votre quotidien d'information préféré relatant à gros titres et forces colonnes ce non-évènement du mois de janvier... Donc tout est blanc, froid et ralenti... Ok, ok...
C'est l'hiver, donc, eh oui... après, vient le printemps, mais... après, quand il fait moins froid, moins blanc et que la sève se remet doucement à bouillonner... et puis ça recommence, c'est cyclique... c'est sûr...Brrrrrr.
Il n'y a guère que Rachida qui aura réussi à détourner l'actualité par la ponte de son flocon.
Elle fait scandale l'executive woman pensez, cinq jours pour se requinquer. Mais ce n'est pas un exploit après césarienne, pas du tout : l'incision économise beaucoup d'efforts et de fatigue. Une infirmière libérale de mon quartier qui avait accouché une nuit de vendredi à samedi était au boulot (et pas des plus reposant, donc) le lundi matin. Et à cause de Rachida toute la France tremble de voir ses acquis sociaux post-partum vaciller... Non moi ce que je trouve plutôt dommage c'est de préférer occire les juges que de regarder son bébé, de le respirer, de se prolonger avec lui, de l'aimer quoi, le plus tendrement dans ses premières heures. Irremplaçable et pas infiniment reproductible... Même moi qui n'ai jamais accouché, je m'y suis épanoui. Oui enfin, le temps d'un week-end hein, parce que professionnel libéral, le congé parental j'y ai pas droit moi... Vous ne saviez pas ? Eh non, z'a droit à rien moi, statutairement, constitutivement, parait que je suis un privilégié déjà assez riche de loisirs...Bon...
Ce qui me gênerait par contre ce serait d'apprendre qu'elle a eu une césarienne alors qu'elle ne le nécessitait pas médicalement, juste pour être sur pied plus tôt...ça "craindrait" je trouve, d'un point de vue éthique, non ? De quoi je me mêle ? Ouais... Hier il neigeait : quatre patients à la suite ne se sont pas présentés. Quand il fait froid, ils n'ont plus mal... Donc j'ai bricolé sur photoshop pour passer le temps et vous ai concocté cette guerre de l'espace Don Quichottesque d'ovnis de ma fabrication...
Sur fond de ciel bleu, bien sûr... Je n'allais quand même pas céder à la sinistrose ambiante. Mais quand l'hiver est là, qu'est-ce qu'il fait ? Eh ben regardez un peu la télévision ou écoutez la radio ou lisez votre quotidien... Bientôt, pourtant, préparez-vous, le noir repasse à l'honneur : investiture de Barak ! Chouette du contraste ! Et cet été s'il fait chaud, c'est la sècheresse qui reviendra. Et puis les chambres d'hôtes, et puis en octobre les cèpes, et puis les illuminations de Noël, et puis la neige...voilaaaa...je ne supporte plus la télé...

12 commentaires:

Anonyme a dit…

Mon bébé, je l'ai regardé pendant 3 ans, après je l'ai mis à la maternelle...
Cette femme est folle!

Anonyme a dit…

raz le bol du froid. vive l'été toute l'année. ou les gens sont plus chauds.

jalae a dit…

voila, marc, j'emet des commentaires mes tu ne me les publie jamais: pas assez cocasses?
ton blog est à la hauteur de ton génie mais ne prend pas la grosse tet. Arrete de montrer des nus, tu te fais du mal. non, je rigole . d'ailleurs le dernier en date est tres beau, surtout j'affecdtionne car elle est brune/ magnifique'(evite de regarder les fautes d(hortograpphe et autres phrases mas tournéesz)tu es un chou . continues à nous faire rire

Anonyme a dit…

je dirais même plus, vive les filles chaudes, celles qui savent nous faire apprécier le meilleur moment de la maternité : la conception !

Marc Delon a dit…

jalae on se doute bien que tu sais que "mais" la conjonction ne s'écrit pas comme "mes" le pronom possessif. Tu dois écrire beaucoup trop de SMS ! Cependant il est plus agréable, pour économiser une seule lettre en plus, de respecter la langue. Il y a de respectables profs de français qui traînent par ici et qui me font des réflexions parfois... de plus, comment veux-tu que je publie des messages où tu insistes sur mon prétendu génie !?
Après, je reçois d'autres messages disant que ce blog dégouline de narcissisme, que je me prends pour ci pour ça... Ah mais c'est que les gens sont suspicieux, tu sais !

Caroline a dit…

Marc,vos commentaires sur la césarienne sont "un peu" déplacés, j'ai eu trois césariennes et croyez moi ce n'est pas qu'une incision.
Quant à Mme Dati son cas est tellement sans intérêt ...

Marc Delon a dit…

Caroline, pardon, je sais que ça fait mal chaque fois qu'on ouvre un corps et qu'il est difficle de se remettre debout, de marcher, de "digérer" les anesthésiques etc. Mais il me semblait juste que sur le moment, au plan de la dépense physique et de l'effort, c'était moindre. Mais là, je reconnais votre qualification forcément supérieure à la mienne...
Sinon oui, des sujets sans intérêt que cette actualité de neige et d'accouchement (encore que, voyez les prolongements politiques et de choix de société sur la condition de la femme que cela soulève) c'est ce que cette mini revue de presse s'essayait à dire !

ludo a dit…

sur rachida dati "la chanson du dimanche" :

http://la-chanson-du-dimanche.blogspot.com/2007/11/s02e10-nicolas-et-rachida.html

il peut tomber 5 mètres de poudreuse , sous la neige on voit toujours toujours sur les marroniers.

ludo

Anonyme a dit…

je trouve ton ange fabuleusement beau intemporel presque irréel . s'il pouvait avoir des hommes aussi beau, et en meme temps pour ne rien gacher, intelligent, un peu plus dans notre ville, je crois que la vie sera un peu plus belle. non car les bloggeurs imbus de leur personne, narcissiques nombrilistes , croyant que la terre tourne autour d'eux de cela il y en a plein les rues et sur plein sur internet. du genre: oui, je suis écrivain, spécialiste en tauromachie, photographe, intelligent et pour ne rien gacher à ce fabuleux tableau, je sais parler aux femmes, en résumé un homme complet (j'applique tes recommandations). pour parler de l'actualité trés essentielle du jour: j'ai subi trois césariennes péridurale , j'ai souffert le martyre mais je ne regrette rien car quand je regarde mes enfants je me dits que cela valait la peine. autre commentaire: pourquoi tu nous a abreuvé de photos alsaciennes ? quel en était le but ?

Marc Delon a dit…

Merci Ludo, géniale la chanson du dimanche. Ils ont l'air de vachement s'amuser et c'est communicatif. Travaillent-ils beaucoup ou improvisent-ils ? les deux j'imagine...

Marc Delon a dit…

"Chère amie" anonyme...

Vu que tu t'évertues à m'envoyer toujours les mêmes messages dont le thème récurrent est le "narcissisme dégoulinant" de ce blog, je réponds enfin.

Mais comment répondre ?

Tel est le problème ... Me justifier pied à pied ? Genre: ben oui (en regardant le bout de mes chaussures...) je fais de la photo depuis trente ans comme d'autres de la musique ou de la dentelle ou ...oui, bien d'accord avec toi, quand j'entends le mot "écrivain" je ne m'en sens pas la carrure mais pourquoi cela me priverait-il de ressentir du plaisir à écrire ? etc... mais ce serait fastidieux non ?

Ou alors t'asséner que je n'entends dans tes mots que le son assourdissant de ton délire interprétatif, mais ce serait méprisant n'est-ce pas ?

Alors je me contenterais de te rappeler une évidence simple et compréhensible par tout le monde :

On est pas obligé de venir cliquer sur mon blog - non - Cool.

Quant à la parution des photos du Noêl alsacien je veux bien finalement avouer que leur parution était dûment préméditée dans l'unique et intégral but de te faire chier toi personnellement.
Voila, 3 bises.

Anonyme a dit…

Marc, vous avez raison : on aurait préféré s'attendrir devant le visage d'un nouveau-né que devant l'accouchement ou la silhouette de sa jolie maman ; pour une fois, tous les sourires français, à l'unisson, auraient fixé le petit écran.
Gina.